Autour de Carla ....

Publié le par Lannig

LE JOURNAL DES DÉCONNAUTES

Exclusif : la jaquette du nouvel album de Carla Bruni de "Marianne"

Coïncidence de calendrier, Carla Bruni prépare un nouvel album. Marianne2.fr vous livre en exclusivité la jaquette de cet opus, largement inspiré de sa nouvelle idylle.



Exclusif : la jaquette du nouvel album de Carla Bruni
Quatre consonnes et trois voyelles, c'est désormais le prénom de Nicolas. Un ange pour Carla Bruni qui lui a sans doute déjà inspiré quelques chansons. Sans être dans le secret des dieux, nul doute que sa nouvelle vie de couple lui donnera autant de matière, sinon plus, que son idylle passée avec Raphaël Enthoven. L'album qu'elle en avait tiré, Quelqu'un m'a dit, l'avait élevée au rang des nouveaux hérauts de la chanson française… qui fait vendre ! Les deux millions d'exemplaires écoulés l'amenèrent naturellement à la réalisation d'un second album, No promises, qui, par son titre, avait au moins annoncé la couleur.

Cette reprise de classiques de la poésie romantique anglaise (Yeats, Auden, Dickinson, etc.) sur une musique de Louis Bertignac, lui avait ouvert grandes les portes des studios de télé dont elle avait fait une tournée quasi exhaustive. Les clients des disquaires, eux, en revanche, n'avaient pas répondu à l'invitation, ravalant No promises au rang des accidents industriels de la « nouvelle scène française ».

A l'approche des fêtes, quel meilleur argument marketing que Nicolas Sarkozy ? Après avoir empoché des millions grâce à ses ventes aéronautiques, ce n'est pas Arnaud Lagardère qui ira nous contredire.

Lundi 17 Décembre 2007 - 19:17
Sylvain Lapoix (article et montage)


Durée : 02:18Pris le : 17 décembre 2007

Une vrai mangeuse d'hommes... Je salue Samuel Etienne qui a signalé avec raison que France2 n'avait pas non plus fait de sujet sur la question... C'est marrant parce que Vendredi Carole Bouquet démentait les rumeurs à son sujet
Durée : 01:34Pris le : 16 décembre 2007

J'en connais des qui charment, Des qui me laissent femme,
J'en connais qui me pâment...
'en connais des jolis, Des qui roulent comme des filles,
Des qui me piquent mes bodys...
J'en connais tant tellement ça me prend tout mon temps,
Et même ma maman qui m'adore tendrement,
Elle me dit : "C'est pas bien, ce n'est pas bon tout ce rien, Reprends ton droit chemin..."
J'en connais des superbes, Des bien-mûrs, des acerbes, Des velus, des imberbes,
'en connais des sublimes, Des mendiants, des richissimes, Des que la vie abîme...
J'en connais même tellement ça me prend trop de temps,
Et ma pauvre maman se dit en soupirant, "Qu'ais-je fait pour cela ? Est-ce de ma faute à moi, Si ma fille est comme ça ?" {x2}
J'en connais dans chaque port, Dans chaque Sud, dans chaque Nord,
J'en connais sans efforts, J'en connais qui vont dire, Que je suis bonne à maudire, Et moi ça me fait sourire...

Commenter cet article