Municipales à Neuilly : le divorce entre Jean Sarkozy et David Martinon

Publié le par Lannig

Neuilly-sur-Seine vit à l'heure de la zizanie. Les dirigeants de l'UMP de la ville, Marie-Cécile Ménard et Arnaud Teullé, ainsi que le fils cadet du président de la République, Jean Sarkozy, ont annoncé, dimanche 10 février qu'ils faisaient leur propre "liste de rassemblement" pour les élections municipales en raison de "désaccords majeurs" avec le candidat David Martinon. "Nous avons décidé de conduire la liste de rassemblement pour les élections municipales a Neuilly, afin de faire cesser les divergences au sein de la majorité présidentielle sur notre commune", déclarent-ils dans un communiqué à l'AFP.


Durée : 00:49Pris le : 10 février 2008 Quand Nicolas Sarkozy intronisait David Martinon à Neuilly LEMONDE.FR | 01.10.07 | 12h49 • Mis à jour le 10.02.08 | 14h56 Le 30 septembre 200, le président de la république était revenu à Neuilly pour annoncer qu'il "s'engagerait derrière la liste" menée par le porte-parole de l'Elysée, David Martinon, en lice pour la mairie de Neuilly. Dans la soirée, des militants UMP s'étaient indignés de ce parachutage, aux cris de "Martinon, non, non !". Durée : 01:55Pris le : 01 octobre 2007 Intronisé par Sarko, David Martinon se fait chahuter à Neuilly. Les militants UMP n'apprécient pas le parachutage : Martinon, non, non ! Durée : 01:48Pris le : 01 octobre 2007 Parachutage par Nicolas Sarkozy de son candidat successeur, David Martinon à la mairie de Neuilly s/Seine au grand dam de certains. Reportage FR3 - 12/13 National du 01/10/2007 http://www.dailymotion.com/playlist/x6pxh_Ptite_Mule_sarkozy-les-copains-dabord

Commenter cet article